L'alimentation des 0-3 ans

Que mange un enfant entre 0 et 3 ans, en quelle quantité, quelle consistance ? Voici un récapitulatif qui va vous orienter pour permettre à bébé de bien se nourrir. Bien entendu, les conseils donnés ici s'adaptent à des enfants en bonne santé. S'il s'avérait que votre enfant développait une allergie, ou un problème de digestion, de transit, qui nécessiterait un suivi médical, il est bien évident qu'il faudrait adapter son alimentation à son souci.
De même, les âges donnés ne sont qu'indicatifs, cela peut varier de plus ou moins un mois selon les individus, voire plus. Mais l'évolution digestive de l'enfant fera que ces étapes se feront à un moment ou à un autre dans cet ordre là. Alors si au lieu de 4 mois, c'est à 5 mois que votre enfant commence la diversification, ce n'est pas grave. Vous décalerez tout d'un mois et puis voilà ! adaptez-vous. On n'est pas à une journée près.

A la Naissance :

Entre 0 et 4 mois, un enfant n'avalera exclusivement que du lait. Lait maternel pour celles qui peuvent ou qui veulent, Lait Maternisé pour les autres.

A 4 mois :

Entre 4 et 6 mois, on pourra, si bébé a faim, introduire les aliments plus solides. Certains médecins vous diront qu'il faut repousser le début de la diversification le plus tardivement possible, vers 6 mois, voire plus tard encore afin d'éviter les risques d'allergies alimentaires. C'est sans doute un bon conseil. Mais bien souvent, Bébé présente des signes de faim bien avant et il faut bien trouver un moyen de le rassasier. Et les médecins préconisent actuellement d'introduire des laits épaissis, donc enrichis en féculents, afin de faire patienter l'enfant jusqu'à l'arrivée des fruits et légumes. C'est une bonne idée, sauf qu'on finit par donner du lait épaissi à tous les repas à l'enfant pour ne pas avoir à acheter deux boites de lait en poudre différentes et là, je vous dirais clairement que je suis contre. Plutôt que d'avoir peur de voir l'enfant faire une allergie, je pense qu'il serait plus judicieux de tester une cuillerée de légumes ou de fruits sur l'enfant, de voir si une allergie se développe ou pas, et si tout se passe bien, préférer rester sur une alimentation basée sur des fibres et vitamines permettant une bonne digestion de l'enfant, plutôt que d'enrichir dès les premiers mois de sa vie du lait avec des féculents ... Car soyons logique, on combat à coup de slogans publicitaires l'obésité infantile et on demande aux parents de nouveaux-nés d'aborder la diversification alimentaire à coup de céréales ... Je ne comprends pas l'avancée médicale en la matière ! Car disons-le, mettre des céréales dans le biberon d'un enfant n'est pas sans conséquence ! L'entrée de féculents dans l'organisme d'un tout petit, va rendre plus difficile son transit déjà fragile. Le bébé n'étant pas encore en âge de se mouvoir aisément, et ayant un système digestif immature, il a toutes les chances de développer des problèmes de constipation. Les laits épaissis sont une bonne chose, mais à faible dose, une fois par jour, pas toute la journée. Assistante maternelle depuis 13 ans, je n'ai jamais rencontré un enfant qui faisait une allergie à un fruit ou un légume, je ne dis pas que ça n'existe pas, mais c'est extrêmement rare, alors que la constipation dûe aux féculents introduits dans les biberons de bonne heure est un souci réel et fréquent. Et force est de constater que dès qu'on introduit les céréales dans le biberon d'un bébé, il "gonfle" dans la quinzaine de jours qui suit.

Alors cessons de psychoter et restons logique dans nos gestes. On n'a pas besoin d'une ordonnance médicale pour savoir nourrir notre enfant. L'instinct nous dicte naturellement ce dont notre enfant a besoin. Alors comment ?

Et bien dans un premier temps, vers 3 mois et demi, 4 mois, bien souvent, l'enfant va commencer à avoir faim. Comment on le sait ? C'est très simple ! Quand un bébé, qui fait ses nuits sans souci et se réveille vers 7-8h du matin de bonne humeur après une bonne nuit de 8-10h de sommeil, se remet à se réveiller en pleine nuit, ou de plus en plus de bonne heure le matin ... Il y a fort à parier que la faim y est pour quelque chose. Ce n'est pas à 4 mois qu'on fait des caprices de dodo. Alors c'est assez soudain généralement. L'enfant se réveille plus tôt, mais  on ne parvient pas à le faire patienter jusqu'à l'heure prévue du repas. Il faut lui donner à manger toutes les 4 - 5 heures, puis 2-3 jours plus tards, toutes les 3.5 - 4 heures et on finit par devoir donner à manger toutes les 3 heures à son enfant, dès 6h00 du matin et même la nuit ... En deux semaines, les repas finissent par devenir du n'importe quoi. Bébé en a assez du lait, qui est trop liquide, trop pauvre pour le rassasier. Il faut passer à autre chose.

Cette sensation de faim n'arrive pas par hasard ! Si bébé réclame à manger, c'est que son organisme se sent prêt à passer à autre chose de plus consistant. Si le lait était suffisant, il ne réclamerait pas. Et si certains pensent qu'il suffit de donner encore plus de lait à chaque repas, c'est faux, car l'estomac de l'enfant ne pourra pas contenir davantage que nécessaire et la digestion se fera de toute façon plus rapidement que prévue. Il faut passer à autre chose. C'est le corps qui le réclame.

Alors il arrive que l'enfant demande très tôt à manger, 3 mois, parfois, 3 mois et demi. Et là, oui, on peut introduire les laits épaissis. Mais pas à chaque repas ! A mon époque, d'ailleurs, ça existe encore, il y avait les farines enrichies, aromatisées de divers parfums. Souvent, sur l'emballage, ils préconisaient de mettre jusqu'à 4 cuillères à soupe de céréales dans un biberon. Au secours. C'est bien entendu beaucoup trop ! Même à 3 ans, ce serait de toute façon trop. Quand un enfant commence à se réveiller tôt la nuit, on lui met dans le biberon du soir 1 cuillère à café de céréales, pas plus. Bien souvent, ça permet à l'enfant de tenir jusqu'au matin. Si ce n'est pas suffisant, on peut aller jusqu'à 2 cuillères à café de céréales, mais pas plus. Cela apaisera Bébé et on évitera les problèmes de digestion. Il est préférable de mettre 1 à 2 cuillerées de céréales dans le biberon du soir et de garder des biberons de lait pur la journée, plutôt que d'acheter une grosse boîte de lait enrichi qui sera donné à chaque biberon pendant la journée. Ce n'est pas la journée que le bébé a faim, c'est la nuit, quand il faut rester 6 à 8 heures d'affilée sans manger.

Vers 4 mois, à midi, on introduira les premiers légumes cuits mixés, et on conservera les céréales du soir au début. On commencera la première semaine par le quart d'un petit pot de légumes. Ce n'est pas pour câler l'estomac de bébé, mais pour vérifier qu'il apprécie la saveur, qu'il la digère bien, et pour lui apprendre à manger à la cuillère aussi, car c'est tout nouveau cette façon de manger. D'ailleurs, au début, il aura tendance à sucer la nourriture. C'est assez comique. Petit à petit, il comprendra qu'il faut ouvrir la bouche pour avaler la purée.

Alors pourquoi à midi ? Ben justement, à cause des problèmes de digestion que la nouveauté peut engendrer. Certains enfants pourront développer une diarrhée, d'autres seront au contraire plus constipés, et comme la digestion dure 4 heures, on est certaine qu'à l'heure du coucher le soir, on sera tranquille ...

Et pourquoi les légumes, et pourquoi pas les fruits ? Ben ... vous connaissez beaucoup d'enfants qui préfèrent les légumes ? Moi non ! Je pense qu'il est plus logique de commencer par quelque chose qui est "moins bon", comme les légumes, et de suivre avec quelque chose que les enfants apprécient plus : le sucré dans les fruits notamment. Si vous commencez par les fruits, vous pouvez être certaine que bébé fera la grimace sur les artichauts le mois suivant ... Et puis ainsi on prend l'habitude, déjà, de manger le plat salé avant le plat sucré. C'est plus logique non ? Bien sûr, bébé s'en fiche, mais nous, mine de rien, on le prépare à prendre un repas bien organisé quand il sera un peu plus grand ... vers les 1 an.

Donc je résume, à 4 mois, bébé mangera :

Au matin : un biberon de 210ml de lait

A midi : 1re semaine : 1/4 de petit pot de légumes + 180ml de lait
2e semaine : 1/2 petit pot de légumes + 150ml de lait
3e semaine : 3/4 de petit pot de légumes + 120ml de lait
4e semaine : 1 petit pot complet + 90ml de lait

Au goûter : un biberon de 210ml de lait

Et le Soir : un biberon de 210ml de lait + 1 à 2 cuillères à café de céréales en poudre

Alors au début, le biberon sera plus important pour l'enfant que les légumes. Progressivement, il mangera plus de légumes et moins de lait. Théoriquement, à cet âge, bébé, même avec un petit pot de légumes boira encore 90 à 120ml de lait. En fait, il faut se dire que l'estomac peut contenir 250ml de nourriture. Si le petit pot fait 130g (pareil que 130ml), il y a à parier que l'enfant complètera avec le lait, donc 90 à 120ml, selon sa soif et la grandeur de son estomac. Et parce que la purée est plus dense que le lait, la digestion sera un peu plus longue et l'enfant aura moins vite faim.

Certains parents se diront qu'il vaut mieux donner un petit suisse, plutôt que du lait. Je dirais que tant que l'enfant boit du lait, alors il faut lui donner. Il est bien rare qu'un Bébé accepte de l'eau ! Et on connait l'importance de l'hydratation chez un Petit. Donc il faut continuer à donner du lait liquide à chaque repas, il est petit encore, on a le temps de lui donner des yaourts ou du fromage, ça viendra bien assez tôt. En général, on passe aux petits suisses le midi vers 6 mois, quand on introduit la viande dans les légumes. La viande a un effet bourratif qui câle très fortement l'estomac. Souvent l'enfant n'arrive plus à boire du lait, il a alors besoin de quelque chose de plus petit en volume. Et le Petit suisse est moins volumineux dans l'estomac que le biberon de lait. Mais si vraiment l'enfant ne boit pas grand chose en lait, moins de 90 ml, alors passez au petit suisse et pensez à donner de l'eau entre les le repas du midi et le goûter, pour compenser un peu.

A 5 mois :

Si le petit pot de légumes passe bien à midi, alors on peut continuer la diversification alimentaire en introduisant les compotes de fruits au goûter.

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : un biberon de 210ml de lait

A Midi : 1 petit pot de légumes + 90 ml de lait

Au Goûter :
1re semaine : 1/4 de petit pot de fruits + 180ml de lait
2e semaine : 1/2 petit pot de fruits + 150ml de lait
3e semaine : 3/4 de petit pot de fruits + 120ml de lait
4e semaine : 1 petit pot complet de fruits + 90ml de lait

Au goûter : un biberon de 210ml de lait

Et le Soir : un biberon de 210ml de lait + 1 à 2 cuillères à café de céréales en poudre

A 6 mois :

On introduit la viande et le poisson. Alors au rayon bébé, on ne trouve que des grands pots de légumes à la viande. Donc ce mois-ci, non seulement on introduira la viande, mais en plus on augmentera les doses de nourriture. Cette fois-ci, c'est certain, à midi, Bébé ne voudra plus de lait. On lui présentera une timbale d'eau (ça coule plus fort, mais au moins l'enfant boit ! Alors au début, il aura peut-être tendance à s'étrangler de surprise face au débit de l'eau, mais il s'habituera très vite) à la place du biberon de lait et on lui donnera un petit suisse adapté à son âge pour le laitage, toujours aussi important pour son développement.

Pour le petit-suisse, il en existe des frais dans le rayon des yaourts. Essayez de lui donner du frais dès le départ. C'est une façon de faire le laitage connu depuis longtemps, plus naturelle. Si vraiment, l'enfant n'aime pas le froid, donnez-lui des laitages qu'on trouve au rayon des petits pots, ils se consomment à température ambiante. Pas grave, on essayera les vrais petits-suisses plus tard.

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : un biberon de 210ml de lait

A Midi :
1re semaine : 1/4 grand pot de légumes à la viande + 1 petit-suisse + une timbale d'eau
2e semaine : 1/2 grand pot de légumes à la viande + 1 petit-suisse + une timbale d'eau
3e semaine : 3/4 grand pot de légumes à la viande + 1 petit-suisse + une timbale d'eau
4e semaine : 1 grand pot de légumes à la viande + 1 petit-suisse + une timbale d'eau


Au Goûter : 1 petit pot de fruits + 90ml de lait

Et le Soir : un biberon de 210ml de lait + 1 à 2 cuillères à café de céréales en poudre si nécessaire


A 7 mois :

Ce mois-ci, on va ajouter un repas le soir. Si le biberon du soir est super important pour votre enfant, alors préparez-lui simplement une petite purée de légumes. Autrement dit, donnez à votre enfant un petit pot de légumes avec 90ml de lait. Si le biberon n'est pas si important que ça, et qu'il préfère celui du matin, donnez-lui une soupe. Il y aura autant d'eau que dans le lait, mais la consistance sera plus épaisse. Il n'aura plus besoin de céréales.

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : un biberon de 210ml de lait

A Midi :  1 grand pot de légumes à la viande + 1 petit-suisse + une timbale d'eau

Au Goûter : 1 petit pot de fruits + 90ml de lait

Et le Soir : une Soupe + un Laitage
Ou 1 petit pot de légumes + 90ml de lait

A 8 mois :

C'est le moment d'introduire les féculents à midi. Si les 4 premières incisives sont sorties, alors vous pouvez passer à la texture granuleuse pour votre enfant. Son estomac devrait le supporter et ça le prépare déjà un peu pour l'arrivée des morceaux dans quelques mois. Pour cela, investissez dans un petit hachoir à persil, il vous permettra de lisser les purées de légumes, et de rendre broyer la viande très finement. Les féculents seront également réduits à l'état de grains. C'est un passage obligatoire pour l'enfant, avant qu'il ne passe dans sa période délicate des 9 mois, où souvent, les nouveautés sont refusées (souvent pendant cette période des 9 mois, les enfants se mettent à pleurer quand on les laisse chez la nounou, ou qu'on les laisse tout seul dans une pièce. L'enfant reconnait les gens et du coup ... son assiette. Alors si vous en changez, il risque de faire la grimace. Donc changez de texture avant cette période ...)

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : un biberon de 210ml de lait

A Midi :  1 grand pot de Légumes-Viande-Féculents + 1 petit-suisse + une timbale d'eau

Au Goûter : 1 petit pot de fruits + 90ml de lait

Et le Soir : une Soupe + un Laitage
Ou 1 petit pot de légumes + 90ml de lait

A 10 mois :

Peut-être que le biberon du matin ne sera plus suffisant. Vous vous en apercevrez s'il vous réclame à manger plus tôt que prévu le midi. Rappelez-vous que chaque repas doit être donné à 4h d'intervalle minimum. Donc si votre enfant vous réclame de plus en plus tôt, il faudra corser le petit déjeuner. Dans ce cas, on pourra introduire une compote le matin. Si votre enfant préfère le biberon du soir, on pourra aussi donner un Jus de fruit + un Yaourt.

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : 1 compote + 120ml de lait
Ou 1 jus de fruit + 1 yaourt

A Midi :  1 grand pot de Légumes-Viande-Féculents + 1 petit-suisse + une timbale d'eau

Au Goûter : 1 petit pot de fruit + 90ml de lait

Et le Soir : une Soupe + un Laitage
Ou 1 petit pot de légumes + 90ml de lait

A 12 mois :

A partir d'un an, il est temps de manger comme les grands à midi. Chaque repas devra comporter les mêmes ingrédients qu'un adulte, en proportions réduites, et à consistance adaptée, soit "légumes, viande, féculent, fruit et laitage". C'est le bon moment aussi pour laisser tomber les plats préparés et de commencer à cuisiner soi-même.

On pourra échanger la compote de bébé par une compote d'adulte sans morceaux et sans sucre ajouté. C'est un bon moyen d'apprendre aux enfants à apprécier le vrai goût des fruits pour ensuite. On ajoutera un yaourt nature (type velouté) dans lequel on pourra ajouter une cuillerée de sucre au début. On enlèvera progressivement le sucre du yaourt. Et parce que le yaourt sera plus sucré que la compote, on le mettra en fin de repas, histoire que la compote ne soit pas trop fade en passant avant. Au goûter, on échangera le lait par un Yaourt de Bébé.

Si l'enfant a toutes ses incisives, vous pourrez passer à la texture "écrasée à la fourchette". Autrement dit, on mixera, mais en consistance plus épaisse.

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : 1 compote + 120ml de lait
Ou 1 jus de fruit + 1 yaourt pour Bébé

A Midi :  100g de Légumes cuits mixés + 1 cuillère à café de viande hachée + 1 cuillère à soupe de féculent
+ 1 compote de grand sans sucre ajouté + 1 yaourt d'adulte sans morceau avec une cuillère à café de sucre.

Au Goûter : 1 petit pot de fruit + 1 Yaourt pour Bébé

Et le Soir : une Soupe + un Laitage
Ou 1 petit pot de légumes + 90ml de lait

A 14 mois :

On ajoute des fruits dans le repas du soir.

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

Au matin : 1 compote + 120ml de lait
Ou 1 jus de fruit + 1 yaourt

 A Midi :  100g de Légumes cuits mixés + 1 cuillère à café de viande hachée + 1 cuillère à soupe de féculent
+ 1 compote de grand sans sucre ajouté + 1 yaourt d'adulte sans morceau avec une cuillère à café de sucre.

 Au Goûter : 1 petit pot de fruits + 1 Yaourt de Bébé.

 Et le Soir : une Soupe + 1 petit pot de fruits + un Laitage solide


A 16 mois :

On remplace au goûter le Yaourt pour bébé par 1 ou 2 petits suisse sucrés aux fruits (type Gervais ou Petit Filou).

 

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

 Au matin : 1 compote + 120ml de lait
Ou 1 jus de fruit + 1 yaourt

 A Midi :  100g de Légumes cuits mixés + 1 cuillère à café de viande hachée + 1 cuillère à soupe de féculent
+ 1 compote de grand sans sucre ajouté + 1 yaourt d'adulte sans morceau avec une cuillère à café de sucre.

  Au Goûter : 1 petit pot de fruits + 1 ou 2 Petits suisses pour enfants

 Et le Soir : une Soupe + 1 petit pot de fruits + un Laitage solide

A 18 mois :

On rajoute un féculent dans le repas du soir. On précisera qu'à cet âge pourront être donnés les légumes secs (lentilles, pois cassés, pois chiche ... ) mais aussi les Petits Pois et le Maïs qui avaient jusqu'alors une peau trop épaisse pour être correctement digérés par l'organisme de l'enfant. Et on remplace la compote de bébé par une compote de fruits sans sucre ajouté. On pourra si bébé aime donner un peu de fromage. Alors évitez tout ce qui est Vache qui Rit et assimilés, ces fromages fondus sont riches en calcium, mais à cause des polyphosphates présents dedans, le calcium aurait du mal à se fixer dans le corps. Donc il n'y a aucun intérêt à consommer ce type d'aliment. Préférez des fromages de type Saint-Paulin, Chaussée aux Moines, Camembert ... qui sont des fromages qui ramollissent bien à la chaleur et seront plus tartinables. En plus, leur texture est bien appréciée à cet âge-là. Bon, si votre enfant n'aime pas le fromage, restez au yaourt, ce n'est pas très grave. C'était juste pour varier les plaisirs.

On notera également que les prémolaires doivent être sorties ou presque, ce sera le bon moment pour passer aux petits morceaux tendres. On fera ainsi cuire les légumes et les féculents un peu plus longtemps pour qu'ils s'écrasent plus facilement dans la bouche. Le but va être d'apprendre à l'enfant a bien mâcher pour ne pas avaler tout rond. La viande continuera d'être mixée, sauf les oeufs, poissons et jambon qui pourront être donnés en tout petits morceaux. On pourra à présent s'autoriser les plats en sauce, tels que les bourguignons, ragoûts en tout genre, sauce tomate ... Attention toutefois à ne pas mettre trop de sel ou de gras.

 

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

 Au matin : 1 compote + 120ml de lait
Ou 1 jus de fruit + 1 yaourt

 A Midi :  100g de Légumes cuits en morceaux + 1 cuillère à café de viande hachée + 1 cuillère à soupe de féculent
+ 1 compote de grand sans sucre ajouté + 1 yaourt sucré.

  Au Goûter : 1 compote de fruits sucrée + 1 ou 2 Petits suisses pour enfants

  Et le Soir : une Soupe + une Tartine de Pain de Mie + Fromage mou dessus + 1 compote sans sucre

A 2 ans :

L'enfant est presque grand. On va pouvoir introduire les vrais fruits. On veillera à les éplucher et les couper de façon que l'enfant ne s'étrangle pas. Ne rajoutez pas de sucre !!

Le matin, on remplace le jus de fruit de bébé par un vrai jus de fruit frais. On peut tout se permettre, sauf peut-être les smoothies qui sont encore un peu trop épais pour être appréciés, surtout dès le matin ... L'enfant appréciera peut-être la paille. Il est possible que le jus d'orange soit encore un peu trop acide pour son estomac. Si votre enfant a des remontés acides, ou des nausées facilement, évitez. Prenez plutôt des jus de raisins, de pommes ... Et pensez à acheter des jus de fruits sans sucre ajouté. Essayez d'acheter du frais aussi, pour que votre enfant s'habitue au froid dans son palais (et non au tiède, ou température ambiante jusqu'à présent), ce sera un bon prémice pour les crudités dans 6 mois. Pensez à donner du fromage blanc ou des petits suisses nature, sucrés par vous-même à la place d'un simple yaourt. Ce sera plus consistant et ça évitera de donner des féculents.

Vous pourrez éventuellement aussi augmenter la quantité de viande, si votre enfant est grand et donc assez lourd. Dites vous qu'il faut donner autant de viande en gramme que ne pèse votre enfant en kilo (enfant de 15kg ==> 15g de viande, enfant de 20kg ==> 20g de viande... ce qui représente 1/8e - 1/6e de steak, c'est presque rien comme quantité).

Au goûter, remplacez la compote par un vrai fruit et pour faire plaisir à l'enfant, donnez-lui un yaourt sucré sans morceau (au fruits, à la vanille ...). Evitez toutefois les crèmes desserts. Les enfants sont encore trop petits pour manger n'importe quoi. Le fait de donner un yaourt sucré évitera de donner des féculents. Et l'enfant étant en période de croissance, ça n'aura pas d'influence sur son poids. Ce n'est pas avec un yaourt qu'on devient obèse ...

 

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

  Au matin : 1 jus de fruit frais + du Fromage Blanc ou 2 petits suisses natures sucrés

 A Midi :  100g de Légumes cuits en morceaux + 1-2 cuillères à café de viande hachée + 1 cuillère à soupe de féculent
+ 1 compote de grand sans sucre ajouté + 1 yaourt sucré.

 Au Goûter : 1 fruit + 1 yaourt sucré

 Et le Soir : une Soupe + une Tartine de Pain de Mie + Fromage mou dessus + 1 compote sans sucre

A 2 ans et demie :

A midi, ajoutez des crudités, sans assaisonnement. Carottes rapées nature, tomates en dés, fines rondelles de concombre ... Le but n'est pas de nourrir votre enfant avec ça. Il est bien trop petit encore pour ne faire qu'un repas avec cela. Le but sera de lui faire découvrir une autre façon de cuisiner : le cru. Alors attention quand même, car les crudités ont un pouvoir laxatif bien plus puissant que les fruits. Soyez vigilant et ne vous inquiétez pas. Il faut  un petit temps d'adaptation. Si l'enfant n'aime vraiment pas. Mixez le tout et mélangez les dans de la semoule ou du riz (taboulé !!). ça passe mieux. L'enfant se familiarisera ainsi avec des plats froids.

Enlevez le sucre du yaourt au goûter et donnez un biscuit à la place. Alors bien évidemment, on pourra donner du pain avec de la confiture, de la brioche, des céréales ... innovez ! Mais ajoutez un féculent.

 

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

 Au matin : 1 jus de fruit frais + du Fromage Blanc ou 2 petits suisses natures sucrés

  A Midi :  1 cuillère à soupe de Crudités nature + 100g de Légumes cuits en morceaux
+ 1-2 cuillères à café de viande hachée + 1 cuillère à soupe de féculent
+ 1 Fruit + 1 yaourt sucré.

  Au Goûter : 1 fruit + 1 yaourt non sucré + 1 biscuit

 Et le Soir : une Soupe + une Tartine de Pain de Mie + Fromage mou dessus + 1 compote sans sucre

A 3 ans :

Votre enfant est en âge d'aller à l'école. Il est temps de lui donner un solide petit déjeuner avec des féculents. Et vous pourrez varier les plaisirs à l'infini. Votre enfant pourra tout se permettre, les fritures, les viennoiseries, les sauces, crustacés, abats, charcuterie ... Mais que ça reste occasionnel, tout de même.

 

Le repas de la journée s'agencera ainsi :

 

 Au matin : Fruit + Laitage + Féculent

 

  A Midi :  Légumes + Viande + Féculent + Fruit + Laitage

 

  Au Goûter : Fruit + laitage + Féculent

 Et le Soir : Légumes + Féculent + Fruit + Laitage

106 votes. Moyenne 3.37 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site